Assemblée Générale du MAP-EPI 2021
Assemblée Générale du MAP-EPI 2022
Contacts et référents
LE MAP-EPI a déménagé !
Nos fondements
Nos structures
Notre Programme
ReseauxSociaux

1 articles.

• Website : www.LeMAP.be • Mastodon : www.mastodon.social/@LeMAP_be • Twitter : (...)

Nos Fondements

1 articles.

Membership

1 articles.

Devenez membre du MAP / Renouvelez votre affiliation (cotisation et formulaire d’adhésion à (...)

nos missions

1 articles.

Des nouvelles du CA !

1 articles.

Vous retrouvez ici un résumé des sujets abordés lors des réunions bimensuelles des (...)

Stop OGM

6 articles.

STOP OGM ! (Organismes Génétiquement Modifiés)📌 https://www.eurovia.org/fr/theme/semences-ogm📌 (...)

Agroécologies (AE)

6 articles.

💢 AgroEcologie Paysanne (AEP) 💢Documents-clés sur l’AEP selon La Via Campesina & Nyéléni à (...)

DÉCLARATION UNIVERSELLE DES NATIONS UNIES SUR LES DROITS DES PAYSANS ET DES AUTRES PERSONNES (...)

Semences

2 articles.

Nos positions sur les semences et leur libre reproduction et circulation

AGROTOXICS KILL !LES PRODUITS AGROTOXIQUES TUENT !Campagne de La Via Campesina pour la défense (...)

Via Campesina

15 articles.

Quelques soient les frontières qui nous séparent... L’union fait la force.

A l’occasion de Journée internationale des droits des femmes, nous saluons les luttes historiques (...)

Nous défendons la souveraineté alimentaire et nos territoires, contre la violence, les expulsions (...)

Agriculture Paysanne

2 articles.

L’agriculture paysanne, une agriculture au service de la société https://www.confederationpaysanne.fr/g

Le Systeme Participatif de Garantie, l’intérêt et la richesse des rencontres, des échanges et de (...)

L’agroécologie Paysanne prend soin de la biodiversité et du vivant & refroidit la planète et (...)

NYÉLÉNI PROCESSUS

1 articles.

NYÉLÉNI PROCESSUS : UN MOUVEMENT INTERNATIONAL POUR LA SOUVERAINETÉ ALIMENTAIR Le Forum (...)

💢 L’AgroEcologie Paysanne (AEP) 💢 selon La Via Campesina & NyéléniDocuments-clés sur l’AEP selon (...)

LA SOUVERAINETÉ ALIMENTAIRE MAINTENANT ! 📌 Un guide de La Via Campesina sur la Souveraineté (...)

Méthanisation agricole : ça sent le gaz, le greenwashing, l’industrialisation/exploitation vers un (...)

Plus qu’un droit, l’accès à la terre est un besoin, et encore plus pour les paysanNEs.📌 (...)

StopTNCimpunity

1 articles.

Pour une PAAC : pour une Politique Agricole et Alimentaire Commune en faveur d’une agriculture (...)

Agrocarburants

1 articles.

La Saint Eloi

10 articles.

Le conseil de la St Eloi, c’est notre fête et nous en profitons pour faire ensemble le point sur (...)

Journée Internationale des Luttes paysannes

Qualité

4 articles.

La Petite Foire

7 articles.

Notre événement annuel par contraste avec la grande foire agricole de LibramontLA PETITE FOIRE (...)

Filière Lait

12 articles.

Groupe de travail autour de la crise laitière

ODD / SDG

2 articles.

Le MAP a été désigné le 26 septembre 2016 Ambassadeur pour promouvoir en Belgique les Objectifs du (...)

SPAP

8 articles.

Symposium Populaire pour une Agriculture Paysanne. les signaux d’alarme sont au rouge quand à la (...)

#JeSuisPaysanNE

17 articles.

L’action #JeSuisPaysanNE lancée en 2015, suite à l’affaire du fromage de Herve au lait cru et (...)

Filière pain

1 articles.

Car le pain est plus qu’un grand carré vendu dans les supermarchés

De paysan à paysan : P2P !

Présentation du Centre de formation du Mouvement d’Action Paysanne.

Des formations sur une thématique spécifique de l’agriculture paysanne.

Une immersion dans la vie de l’agriculture paysanne au quotidien, vivez une saison entière en (...)

Le parcours EPICREA

1 articles.

Un parcours complet d’accompagnement vers votre installation en agriculture (...)

Actions du MAP

8 articles.

Actions collectives

27 articles.

Le MAP et ses membres participent régulièrement à des actions réunissant plusieurs associations (...)

JusticePourJerome

5 articles.

Les Brigades d’Actions Paysannes (BAP) Les BAP, c’est une plateforme collective autogérée pour et (...)

Pour des systèmes alimentaires durables promouvant une alimentation saine et adéquate !

Pour des systèmes alimentaires durables promouvant une alimentation saine et adéquate !

23 septembre 2020 par Jonathan.
Partagez sur vos réseaux

<http://www.fian.be/local/cache-vign...>

Les Directives nutritions négociées dans le cadre du Comité sur la Sécurité Alimentaire mondiale doivent orienter les États dans leur réalisation du droit à l’alimentation et à la nutrition. Plus elles seront ambitieuses, plus elles seront en mesure de jouer un rôle dans la transformation des systèmes alimentaires vers l’agroécologie, la souveraineté alimentaire et un accès de tous et toutes à un régime alimentaire adéquat et durable.

Du 7 au 11 septembre ont eu lieu au sein du Comité pour la sécurité alimentaire mondiale de l’ONU les premières négociations internationales visant à l’adoption de directives volontaires sur les systèmes alimentaires et la nutrition. Texte de droit international onusien, elles visent à guider les Etats vers l’amélioration des situations de malnutrition (à la fois la sous-nutrition et la surnutrition c’est-à-dire le surpoids et l’obésité) dans le cadre de la réalisation du droit humain à l’alimentation. La Belgique est loin d’être épargnée . FIAN International et plusieurs de ses sections nationales, dont la nôtre, participe aux négociations à travers le Mécanisme de la Société Civile. Ces directives promettent d’être un outil au service de politiques nutritionnelles réellement transformatrices, mais elles pourraient aussi être dévoyées vers un statu quo agroindustriel opérant au détriment de la santé de la population. L’enjeu est donc majeur.

<http://www.fian.be/local/cache-vign...>

Négocier en un temps restreint

Le Comité pour la sécurité alimentaire mondiale (CSA) est un forum intergouvernemental qui participe à la structure des agences des Nations Unies travaillant sur les questions alimentaires (FAO, IPHAD, PAM). Tous les membres des Nations Unies peuvent y prendre part, mais aussi la société civile, le secteur privé et les agences techniques onusiennes. Les présentes directives en cours de négociation sont ainsi un document visant à faire converger les points de vue souvent contradictoires des participants dans un texte consensuel et volontaire, qui a vocation à être utilisé par les Etats pour améliorer la situation nutritionnelle. Elles présenteront les explications aux problèmes nutritionnels en relation avec les systèmes alimentaires (de la fourche à la fourchette), les mesures possibles (information aux consommateurs, taxes, subsides, régimes de responsabilité…) et les manières de les mettre en œuvre.

Cette première semaine de négociation s’inscrit à la suite de nombreuses consultations qui ont été menée depuis 2019. Elle a été intense et conflictuelle : si de nombreux points ont pu atteindre un consensus, nombreux sont ceux qui restent ouverts. Avant d’en présenter les principaux, quelques mots encore sur la procédure formelle. Dans le but d’adopter les directives avant le Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires, le CSA souhaite conclure les négociations au début de l’année prochaine lors de la plénière de février. Le temps est donc compté. Pour accélérer le processus, un groupe restreint et tournant d’ « amis de la présidence » (Friends of the Chair) fonctionnera intensément en octobre et novembre pour parvenir à un texte plus consensuel. Il sera de nouveau négocié par tous, peut-être dès la fin du mois de novembre. Le Mécanisme de la société civile a plusieurs fois critiqué le manque de temps et de clarté méthodologique de ces négociations qui se déroulent en ligne.

Approche holistique vs approche nutritionniste

Deux enjeux de fond se détachent des négociations.

Un premier enjeu est celui de savoir si les directives arrivent à s’inscrire directement dans une vision holistique des systèmes alimentaires, ou bien si les discussions seront concentrées sur les manières de répondre spécifiquement aux problèmes liés à la malnutrition, sans aborder les autres dimensions. En adoptant un point de vue holistique, il est possible de penser en même temps les impacts nutritionnels (santé et malnutrition), écologiques (pollution, épuisement des sols, gaz à effet de serre, changement climatique…) et socio-économiques (production des matières premières en exploitant la main-d’œuvre dans les pays du sud, pour être vendues puis transformées dans les pays du nord ; impact de la malnutrition bien plus élevée parmi les populations pauvres ou vulnérables…). C’est la position qu’essaye de porter le MSC.

La seconde approche, dite « nutritionniste », est souvent plus technique, médicalisée et tend à réduire le champ d’application du texte. Elle porte avec elle la possibilité de considérer la nutrition comme un effet restreint et technique des systèmes alimentaires : les carences (sous-nutrition) et excès (surnutrition) nutritionnels généralisés pourraient être compensés par des apports précis en nutriments. Par exemple, chacun.e prendrait, le soir, des pilules nutritives pour compenser un mauvais régime alimentaire généralisé pendant la journée. Ainsi, il n’y aurait presque rien à changer au système alimentaire. Cette ligne de front apparaît très clairement lorsque les négociations ont porté sur la définition de « régime alimentaire sain ». S’opposant à la mise en œuvre de systèmes alimentaires localisés fournissant fruits et légumes, certains pays proposaient de se référer préférablement au commerce international pour fournir un régime alimentaire sain.

Vers une approche basée sur les droits humains

Un deuxième enjeu est de politiser la nutrition, dans un contexte paradoxalement très politique, celui d’une négociation internationale. En effet, chaque pays appuie ses positions sur des arguments scientifiques, techniques ou consensuels. Il s’agit pourtant de mettre en avant les causes et les responsabilités de la malnutrition, et en parallèle les solutions possibles. Sans doute sont-elles partagées, et il est à ce jour encore impossible de savoir comment sera construit ce régime de responsabilité. Les systèmes alimentaires sont parcourus par des rapports de force. Faut-il mettre la responsabilité sur les acteurs privés qui sont obsédés par le profit ? Sur les gouvernements qui ne réglementent pas suffisamment les systèmes alimentaires ? Sur les agriculteur·rice·s qui cultivent un nombre très limité de céréales, fruits et légumes ? Sur les consommateurs qui sont influencés par l’environnement alimentaire (le contexte dans lequel les consommateurs choisissent leurs aliments - marketing, produits disponibles…) ?

Le MSC défend la perspective des droits humains, d’après laquelle il est principalement de la responsabilité de l’État de réglementer (autoriser, interdire, limiter, conditionner) les différents acteurs des systèmes alimentaires afin que les droits de chacun et chacune soient respectés, protégés et promus. L’approche par les droits requiert aussi de renforcer les détenteur·rice·s de droits (avec une attention particulière pour les groupes les plus marginalisés) et de les associer à l’élaboration des politiques. L’alimentation ne passe pas seulement par la consommation, mais par l’exercice plus général du droit à l’alimentation. Ceci implique néanmoins de mettre en lumière les responsabilités des acteurs privés à qui les États ont délégué « le soin » d’assurer l’approvisionnement des populations via les mécanismes de marché.

Au cœur des négociations se trouvent ainsi un curseur réglementaire : certains Etats sont en faveur d’un encadrement strict des pratiques des acteurs du système alimentaire ; d’autres entendent laisser le secteur privé libre de ses mouvements et veulent ainsi favoriser les partenariats public-privé. Ainsi les mesures précises tendent à être supprimées (taxe sur la malbouffe, subsides aux produits frais et locaux, réglementer les pratiques de marketing et de publicité) au profit d’un appel vague et sans contrainte à une « meilleure nutrition ».

Rien n’est encore joué

Plusieurs thématiques qui sont chères au MSC ont reçu un soutien fort, bien que loin d’être unanime, sur l’importance des aliments frais, locaux et de saison pour une alimentation saine et durable, sur la réglementation des aliments ultra-transformés, sur l’importance de l’agroécologie et sur la reconnaissance de l’importance des communautés locales et des petit·e·s producteur·rice·s d’aliments dans les systèmes alimentaires. En revanche, certains sujets clés apparaissent risqués, comme le concept de « système alimentaire durable » (agroécologie ou greenwashing ?), le rôle du commerce (clé de voute ou complément à des systèmes localisés ?) et le rôle des « aliments rapides et pratiques » (centraux ou marginaux dans les régimes alimentaires ?).

Pour le MSC, comme pour FIAN, les systèmes alimentaires doivent être relocalisés en grande partie pour assurer une résilience des territoires, une souveraineté sur les outils productifs et distributifs, et favoriser des modes de production agroécologiques réduisant leurs impacts négatifs sur le climat. Il s’agit d’assurer à toutes et tous l’accès à des produits frais, locaux, non ou peu transformés, de saison à des prix abordables, de manière à réduire l’impact des produits transformés trop gras, sucrés et salés sur la santé humaine et celle de la planète.

Bien que la Belgique soit représentée dans les négociations par la délégation de l’Union européenne, elle n’a pas encore joué de rôle moteur dans ce dossier pourtant fort important, au croisement de l’alimentation et de la santé. Nous formulons le vœu que les autorités puissent s’en saisir, et que les directives deviennent un appui solide pour les politiques actuelles et à venir en matière de systèmes et de régimes alimentaires sains, durables et accessibles à tous et toutes.

*

En bonus, le MSC a réalisé trois vidéos claires et épatantes qui exposent ses positions et les enjeux de ces négociations. Nous vous invitons à les découvrir !

1. L’ enjeu de la transformation des systèmes alimentaires

2. Les fausses solutions pour réparer nos systèmes alimentaires

3. La vision de la société civile pour la transformation des systèmes alimentaires



Rejoignez nous sur :
Le Manifeste de l’Agroécologie Paysanne (Nyéléni 2017)

Forum International sur l’Agroécologie à Nyéléni au Mali, 2017

+
#StopAgroFuels

Crise alimentaire mondiale :
il est temps de réduire fortement l’utilisation des agrocarburants

+
Les formations agroécologiques dans les fermes-écoles MAP-EPI

+
Journée des Luttes Paysannes 2022

15 avril : Journée de mobilisation à Halle

+
L’agroécologie paysanne selon ECVC - La Via Campesina (2022)

L’agroécologie paysanne est un mode de vie

+
PROMOUVOIR L’AGROÉCOLOGIE PAYSANNE - RÉFÉRENTIEL DE FORMATION (2021)

Peasant to Peasant (P2P) de PaysanNE à PaysanNE (Erasmus+ programme)

+
Soirée à Bruxelles le 29 avril : comment soutenir une agriculture durable en tant que citadin.ne ?

projection du film Tandem Local et rencontre avec des associations actives pour les paysans

+
Formations SPG 2022

Rejoignez notre nouvelle formation sur le Système Participatif de Garantie du MAP.

+
Charte ’COMMUNE PAYSANNE’

+
LES COMMUNS

Cycle de réflexions et d’échanges

+
Brigades d’Actions Paysannes (BAP)

Découvrez l’agenda des chantiers paysans-citoyens en commun et inscrivez-vous !

+
5 ans après la Justice traîne des pieds ! #JusticePourJérôme

Le 20 mai 2017 un gendarme a tué un paysan : 5 ans après la Justice traîne des pieds !

+
Les (dés)honneurs de la République #JusticePourJerome

Lettre de Patrick BOUGEARD (Solidarité Paysans & L’Atelier Paysan) au Président de la République Française

+
Vous êtes fous d’avaler ça !

Jeudi 16 juin 2022 à 20h00 : Conférence/Débat à Namur

+
Déclaration de Managua

26 avril 1992

+
Déclaration de Mons

16 Mai 1993

+
Le libre-échange affame ! #OMC dégage de nos champs !

#LeLibreÉchangeAffame #OMCdégage #StopOMC

+
Formations SPG Juin 2022

Système Participatif de Garantie

+
STOP ECOCIDE

Dimanche 19 juin 2022 - Bloc Paysan à la Mobilisation Internationale XR #StopEcocide à Bruxelles

+
Révolution Agroécologique : de PaysanNE à PaysanNE - Prof. Peter Rosset

Le Mouvement de Campesino a Campesino de l’ANAP à Cuba

+
UNDROP | DROITS PAYSANS

Déclaration universelle des Droits des PaysanNEs

+
UNDROP | DROITS PAYSANS

DÉCLARATION DES NATIONS UNIES SUR LES DROITS DES PAYSANS ET DES AUTRES PERSONNES TRAVAILLANT DANS LES ZONES RURALES

+
UNDROP | DROITS PAYSANS

Fiches de Formation du CETIM

+
Système Participatif de Garantie

Nouvelle Vidéo sur le SPG

+
Stop Nouveaux OGM

Signez la pétition européenne

+
Code Rouge # Stop TOTAL

8 & 9 octobre 2022

+
Souveraineté Alimentaire

+
Forum de Nyéléni pour la Souveraineté Alimentaire

Nyéléni : le mouvement international pour la souveraineté alimentaire

+
L’agroécologie paysanne au service de la justice climatique (2021)

Un outil numérique pour l’éducation populaire

+
SECRETS TOXIQUES

Visionnez le film de la campagne et signez la pétition européenne

+
ACCES A LA TERRE | Audition du MAP au Parlement Wallon, 29 avril 2021

+
Agenda Paysan / FB

+
Adhérer au MAP

+
LA SOUVERAINETÉ ALIMENTAIRE MAINTENANT !

Un guide de La Via Campesina sur la Souveraineté Alimentaire

+
Le MAP

Nos Fondements

+
Manifeste de l’Agroécologie Paysanne (2017) Affiche 7 piliers de l’AEP + livret CNOP

+
L’agroécologie paysanne réalise la justice climatique (2018)

Publication à télécharger

+
Déclaration du forum international sur l’agroécologie (Nyéléni 2015)

Forum International sur l’Agroécologie à Nyéléni au Mali, 27 février 2015

+
Carte des SPG du MAP

Les SPG du MAP en 2021 et 2022

+
AgroEcologie (AE/CSM) Mécanisme de la Société Civile et des Peuples Autochtones (csm4cfs)

+
Festival AgriCulture 2022

Rd-vs les 8 & 13 octobre 2022 à Neufchâteau

+
Stop Alibaba & co

Carte Blanche et APPEL de la Société Civile

+
L’agroécologie en Mouvement • WE de Mise au Vert • 22 & 23 octobre 2022

+
LeMAP.be/ReseauxSociaux | LeMAP.be/SocialMedias

Occupation d’internet et des réseaux sociaux par le Mouvement d’Action Paysanne

+
LA LETTRE

Bulletin de liaison des campagnes

+
9 mouvements pour une cavale #JusticePourJerome

Théâtre "Le Rideau" de Bruxelles du 18 au 29 octobre 2022

+
Mobilisation européenne à Bruxelles le 27 octobre 2022 à 15h00 : Detox EU Agriculture !

Avec la coalition Good Food Good Farming devant le Parlement européen (place du Luxembourg)

+
20/10 Ciné-rencontre avec Gérard Choplin autour du film "Les Jacques"

Jeudi 20 octobre 2022 à 20h00 au Grand Hornu à Mons

+
Déclaration de la Journée internationale pour la souveraineté alimentaire 16 oct 2022

#ViaCampesina #FoodSovereigntyNow #16oct22 #16oct2022 #WorldFoodDay #WorldHungerDay

+
Souveraineté Alimentaire en Europe - Déclaration de Krems (2011)

LA SOUVERAINETE ALIMENTAIRE EN EUROPE MAINTENANT !

+
The Campesino-to-Campesino agroecology movement of ANAP in Cuba : social process methodology in the construction of sustainable peasant agriculture and food sovereignty - Journal of Peasant Studies (January 2011)

+
30 ans de luttes collectives, d’espoir et de solidarité (avril 2022)

Déclaration politique de La Via Campesina à l’occasion des 30 ans de la Déclaration de Managua

+
Marche Climat 23 Oct 2022 : Bloc Alimentation et Agriculture

+
Justice pour Jérôme Laronze abattu le 20 mai 2017 pour avoir dit non à l’agriculture industrielle

20 mai 2017-2022

+
Le SPG Agroécologique du MAP en 2021 et 2022

+
Les PaysanNEs nourrissent la Vie !

Un livre illustré de La Via Campesina pour défendre l’agriculture paysanne

+
Taxons aussi les superprofits des multinationales du secteur agroalimentaire !

Tribune parue dans le journal L’Echo le vendredi 14 octobre 2022

+
Face aux politiques néolibérales, la naissance d’un mouvement international paysan

Le 16 mai 1993, la CPE (Confédération Paysanne Européenne qui deviendra l’ECVC) co-organise à Mons en Belgique, une rencontre internationale paysanne d’union et de la solidarité entre les agriculteurs du Nord et du Sud. Celle-ci lança le mouvement international Via Campesina.

+
Hold-up sur les semences

Stop UPOV

+
Défendre les Droits Paysans

Defending peasants’ rights - Platform of rural struggles in action

+
Protégez la biodiversité : Signez le Manifeste #StopGeneDrives

Non à la dissémination dans l’environnement d’organismes génétiquement forcés

+
24 janvier 19 février
Après-midi de rencontre avec le réseau de fermes-écoles de l’EPI et ses paysans-formateurs

Venez découvrir nos formations en fermes-écoles

+
La ferme-école de Bierleux-Haut

Formation à l’autonomie alimentaire au sein d’une petite ferme de polyculture-élevage

+
La Ferme-école Larock

Formation paysanne en biodynamie à la ferme-école Larock

+
La ferme-école "Le Jardin du Val de l’Aisne"

autonomie à la ferme

+
La Ferme-école Arc en Ciel

Mettre ses mains dans la terre pour découvrir des savoirs et savoir-faire paysans à la Ferme Arc en Ciel, ferme école du MAP-EPI depuis 2012.

+
Nouvelle date : Conseil de la St-Éloi, le 12 février 2023 à la ferme Larock

Pour enranciner ensemble le Mouvement et renforcer nos liens

+
La ferme-école du Pré aux Chênes

A la découverte du métier de paysan-boulanger, du grain au pain

+
'REVUE DE PRESSE' sur la carte