Assemblée Générale du MAP-EPI 2021
Contacts et référents
LE MAP-EPI a déménagé !
Nos fondements
Nos structures
Notre Programme
nos missions

1 articles.

Des nouvelles du CA !

1 articles.

Vous retrouvez ici un résumé des sujets abordés lors des réunions bimensuelles des (...)

La Saint Eloi

10 articles.

Le conseil de la St Eloi, c’est notre fête et nous en profitons pour faire ensemble le point sur (...)

Lutte pour le Climat

1 articles.

Dans le cadre de la nouvelle Politique Agricole Commune, le parlement wallon auditionne le MAP (...)

S.P.G.

8 articles.

Systeme Participatif de Garantie, l’intérêt et la richesse des échanges ont permis de donner des (...)

Droits des paysans

6 articles.

Pour des droits sociaux et économiques ; des droits aux paysans.

Glyphosate

4 articles.

Accès à la terre

9 articles.

Plus qu’un droit, l’accès à la terre est un besoin, et encore plus pour les paysanNEs.

Qualité

4 articles.

La Petite Foire

7 articles.

Notre événement annuel par contraste avec la grande foire agricole de Libramont

Semences

1 articles.

Nos positions sur les semences et leur libre reproduction et circulation

Filière Lait

12 articles.

Groupe de travail autour de la crise laitière

VIA CAMPESINA

9 articles.

Quelques soient les frontières qui nous séparent... L’union fait la force.

SPAP

8 articles.

Symposium Populaire pour une Agriculture Paysanne. les signaux d’alarme sont au rouge quand à la (...)

jesuispaysan

17 articles.

L’action "je suis paysanNE" lancée en 2015 avec l’affaire du Herve, est devenue un cri de (...)

Filière pain

1 articles.

Car le pain est plus qu’un grand carré vendu dans les supermarchés

TTIP

1 articles.

Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement

Agroécologie

1 articles.

Groupe de réflexion autour de l’écologie et la société. Les alternatives que l’on peut, ensemble, (...)

17 avril

1 articles.

Journée Internationale des Luttes paysannes

De paysan à paysan : P2P !

Présentation du Centre de formation du Mouvement d’Action Paysanne.

Des formations sur une thématique spécifique de l’agriculture paysanne.

Une immersion dans la vie paysanne au quotidien Vivez une saison entière d’agriculture dans une (...)

Le parcours EPICREA

1 articles.

Un parcours complet d’accompagnement vers votre installation en agriculture (...)

Journée des luttes paysannes
Organigramme
Actions collectives

17 articles.

Le MAP et ses membres participent régulièrement à des actions réunissant plusieurs associations (...)

Actions du MAP

5 articles.

La sortie du nucléaire est maintenant certaine… Pourquoi ?

La sortie du nucléaire est maintenant certaine… Pourquoi ?

9 février 2021 par Arnaud Collignon.
Partagez sur vos réseaux

Il y a, à l’heure actuelle, 7 réacteurs nucléaires en activité. Ils doivent fermer entre 2022 et fin 2025. A la base, la loi de sortie du nucléaire ne prévoyait pas un timing si serré. Trois réacteurs devaient fermer dès 2015. Mais en 2015, le Gouvernement Di Rupo puis le Gouvernement Michel 1 ont postposé de 10 ans ces fermetures pour des raisons (très contestables) de sécurité d’approvisionnement. Nous voilà dès lors avec un nouveau timing de sortie du nucléaire devenu inévitablement très serré. <https://www.iew.be/wp-content/uploa...> En novembre 2018, un seul réacteur Doel 3 était en activité notamment suite à la fermeture non programmée de plusieurs réacteurs dont Tihange 3 susceptible d’être prolongé.

Notons déjà que ce timing pourrait évoluer à la marge suite à la victoire d’IEW devant la Cour constitutionnelle qui a déclaré la prolongation de Doel 1 et 2 illégale. En pratique ces 2 réacteurs pourraient ainsi être amenés à fermer dès 2023. Soit un peu plus tôt que prévu.

Certains acteurs ( la N-VA au niveau politique, Engie, le forum nucléaire…) s’expriment pour revoir cet agenda et prolonger des réacteurs au-delà de 2025.

Toutefois, il est crucial de garder a l’esprit que la plupart des réacteurs sont en fait « improlongeables »  :

Doel 1 et 2 et Tihange 1, les 3 réacteurs déjà prolongés en 2015 auront 50 ans en 2025, c’est à dire 10 ans de plus que leur durée de vie initiale… Les re-prolonger semble hautement hypothétique et est en tous cas irresponsable… Dans 2 réacteurs (Doel 3 et Tihange 2), des milliers de microfissures ont été détectées en 2017. Pour beaucoup de professeurs d’université, ils auraient dû être fermés depuis longtemps tant leur fragilité pose des graves questions de sécurité (comment la cuve nucléaire fragilisée réagirait-elle par exemple en cas de refroidissement d’urgence ?… ). Les prolonger n’est même pas envisagé par le plus fervent des nucléaristes…

Il ne reste dès lors que 2 réacteurs pour lesquels une prolongation est envisageable aux yeux de certains : Doel 4 et Tihange 3. Le Gouvernement fédéral n’a d’ailleur d’ailleurs sur la prolongation de la durée de vie de ces 2 réacteurs que le Gouvernement fédéral

Notons que ces 2 réacteurs ne sont pas épargnés par des dysfonctionnements liés à leur âge. Tihange 3 a ainsi connu des problèmes techniques clairement liés à l’âge dont des problèmes de dégradation de certaines parties en béton . Ces problèmes posent surtout une question de fiabilité, ce qui nous a joué des tours notamment lors de l’hiver 2018 durant lequel seul un réacteur sur 7 était en activité sans que cela n’ait pu être prévu/préparé… C’est bien l’indisponibilité non programmée qui pose le plus de problème pour les opérateurs de notre système électrique.

L’article La sortie du nucléaire est maintenant certaine… Pourquoi ? est apparu en premier sur Inter-Environnement Wallonie - IEW .



Rejoignez nous sur :
La ferme-école de Bierleux-Haut

Formation à l’autonomie alimentaire et médicinale au sein d’une petite ferme de polyculture-élevage

+
De paysan à paysan : P2P !

Référentiel-Métier du Promoteur de l’Agroécologie Paysanne

+
Grande marche pour le climat - Back To The Climate - Communiqué de Presse

Grande marche pour le climat ce 10 octobre à Bruxelles

+
Week-end de Mise au Vert 2021

Ensemble pour une reconnaissance du Mouvement

+
'REVUE DE PRESSE' sur la carte