Assemblée Générale du MAP-EPI 2021
Contacts et référents
LE MAP-EPI a déménagé !
Nos fondements
Nos structures
Notre Programme
nos missions

1 articles.

Des nouvelles du CA !

1 articles.

Vous retrouvez ici un résumé des sujets abordés lors des réunions bimensuelles des (...)

PAC

1 articles.

Pour une PAAC : une Politique Agricole et Alimentaire Commune en faveur d’une agriculture (...)

La Saint Eloi

10 articles.

Le conseil de la St Eloi, c’est notre fête et nous en profitons pour faire ensemble le point sur (...)

Lutte pour le Climat

1 articles.

Dans le cadre de la nouvelle Politique Agricole Commune, le parlement wallon auditionne le MAP (...)

S.P.G.

8 articles.

Systeme Participatif de Garantie, l’intérêt et la richesse des échanges ont permis de donner des (...)

Droits des paysans

6 articles.

Pour des droits sociaux et économiques ; des droits aux paysans.

Glyphosate

4 articles.

Accès à la terre

9 articles.

Plus qu’un droit, l’accès à la terre est un besoin, et encore plus pour les paysanNEs.

Qualité

4 articles.

La Petite Foire

7 articles.

Notre événement annuel par contraste avec la grande foire agricole de Libramont

Semences

1 articles.

Nos positions sur les semences et leur libre reproduction et circulation

Filière Lait

12 articles.

Groupe de travail autour de la crise laitière

VIA CAMPESINA

9 articles.

Quelques soient les frontières qui nous séparent... L’union fait la force.

SPAP

8 articles.

Symposium Populaire pour une Agriculture Paysanne. les signaux d’alarme sont au rouge quand à la (...)

jesuispaysan

17 articles.

L’action "je suis paysanNE" lancée en 2015 avec l’affaire du Herve, est devenue un cri de (...)

Filière pain

1 articles.

Car le pain est plus qu’un grand carré vendu dans les supermarchés

TTIP

1 articles.

Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement

Agroécologie

1 articles.

Groupe de réflexion autour de l’écologie et la société. Les alternatives que l’on peut, ensemble, (...)

17 avril

1 articles.

Journée Internationale des Luttes paysannes

De paysan à paysan : P2P !

Présentation du Centre de formation du Mouvement d’Action Paysanne.

Des formations sur une thématique spécifique de l’agriculture paysanne.

Une immersion dans la vie paysanne au quotidien Vivez une saison entière d’agriculture dans une (...)

Le parcours EPICREA

1 articles.

Un parcours complet d’accompagnement vers votre installation en agriculture (...)

Journée des luttes paysannes
Organigramme
Actions collectives

17 articles.

Le MAP et ses membres participent régulièrement à des actions réunissant plusieurs associations (...)

Actions du MAP

5 articles.

Grande marche pour le climat - Back To The Climate - Communiqué de Presse

Grande marche pour le climat - Back To The Climate - Communiqué de Presse

Grande marche pour le climat ce 10 octobre à Bruxelles

6 octobre 2021 par Johanne Scheepmans.
Partagez sur vos réseaux

Ce dimanche 10 octobre une grande marche pour le climat #BackToTheClimate est organisée à Bruxelles. A la veille de la COP26 et d’un important sommet européen, nous sortirons dans la rue pour demander à nos responsables politiques DES ACTES AMBITIEUX MAINTENANT ! Les dérèglements climatiques sont là et le MAP s’en inquiète vivement. Le Mouvement d’Action Paysanne (MAP), ainsi que ses alliés : Le Boerenforum, La Fédération Unie de Groupements d’Éleveurs et d’Agriculteurs (FUGEA), l’Association des producteurs de Lait (MIG) et la Coordination européenne de la Via Campesina (ECVC) veulent souligner l’importance de l’agriculture paysanne comme solution à la crise climatique et demander aux politiciens un soutien concret de ce modèle agricole.

Communiqué de presse : Les organisations paysannes participent à la marche pour le climat : "Nous faisons partie de la solution"

Le 10 octobre, plusieurs organisations d’agriculteurs - BoerenForum, Mouvement d’Action Paysanne (MAP), Fédération Unie de Groupements d’Eleveurs et d’Agriculteurs (FUGEA), MIG (Association de producteurs de lait) et ECVC (European Coordination Via Campesina) - seront présents à la marche pour le climat intitulée « Back to the Climate ». Ces organisations veulent souligner l’importance de l’agriculture paysanne [1] comme solution à la crise climatique et demander aux politiciens un soutien concret de ce modèle agricole.

L’agroécologie peut répondre à nos besoins alimentaires tout en luttant contre le réchauffement climatique et en protégeant la biodiversité. "Nous travaillons la terre et contribuons à refroidir la planète" est le message que les organisations d’agriculteurs portent à la manifestation. Un système alimentaire agro-écologique garantit des sols plus fertiles, sans produits chimiques et une économie circulaire. Grâce aux circuits courts des aliments frais, moins d’émissions sont produites et nous créons des emplois plus nombreux et de meilleure qualité. Ce modèle agricole agro-écologique est menacé en Belgique par le modèle agricole industriel, qui se caractérise par l’augmentation de la taille des exploitations, l’intensification et une dépendance toujours plus grande aux intrants extérieurs. Selon les statistiques officielles, 43 fermes en moyenne disparaissent chaque semaine en Belgique, tandis que celles qui restent ne cessent de s’agrandir.

Avec les politiques actuelles de libre-échange, de spécialisation et de dérégulation de la production, l’agriculture intensive gagne du terrain et reçoit une part toujours plus importante de soutien financier public. Il est affligeant de constater aujourd’hui que les exploitations agricoles familiales qui travaillent en harmonie avec la nature et l’environnement ne trouvent pas de repreneurs, à cause du manque de respect du gouvernement et de l’agro-industrie, qui ne croient qu’au passage à l’échelle industrielle. Le MAP, la FUGEA, le MIG, le Boerenforum et ECVC demandent aux gouvernements fédéral et régionaux de réorienter les politiques agricoles et environnementales vers une agriculture paysanne, familiale et nourricière. "L’agrobusiness exacerbe la crise climatique et l’empreinte écologique de notre alimentation. Nous exigeons que les droits de l’homme et la nature priment sur le profit."

En plus du soutien à l’agriculture paysanne, agriculteurs et agricultrices demandent des mesures pour garantir l’accès à la terre. Les terres agricoles deviennent toujours plus chères, impayables ; ce qui rend ide plus en plus difficile la création de nouvelles exploitations. Le premier semestre 2021 a connu la plus forte hausse de prix des terres agricoles ces 5 dernières années, avec une augmentation de 10,3 %. Un nombre croissant de terres sont occupées par de grands projets inutiles et nuisibles, par des jardins privés et pour faire paître des chevaux. A côté de cela, certains paysans et paysannes voient leur entreprise menée à la faillite du fait de la pollution de leurs terres par l’industrie, sujet d’actualité avec l’affaire PFOS-3M à Zwijndrecht.

Les organisations paysannes demandent une politique forte qui protège les terres nourricières et garantisse le droit à la terre pour les paysans et les paysannes. Elles ajoutent que dans le cas de pollutions par des entreprises, un fonds de compensation devrait être
prévu, organisé par le gouvernement et payé par le pollueur, ce afin de protéger ceux et
celles qui nous nourrissent.

Contact Presse :
Le Mouvement d’Action Paysanne : Louis Larock, co-président : 04 372 04 75 - lafermelarock@gmail.com
Boerenforum : Tijs Boelens 0488/994732 boerenforum@gmail.com

Avec le soutien du Réseau de Soutien à l’Agriculture Paysanne (ReSAP), Wervel,
Landbouwbrigades, Solidagro, Voedsel Anders, BioForum, Voedselteams,…

Informations pratiques :

→ Point de rendez-vous à 12h45 sur le Boulevard Albert II au croisement avec la rue des Charbonniers (au bout de l’esplanade devant la Gare du Nord).
https://goo.gl/maps/whYZ9nr1jofuVULy7
→ Cherchez les drapeaux MAP, FUGEA, MIG, Boerenforum, BAP, Landbouwbrigades, ...
→ Evénement sur facebook : https://fb.me/e/1ijnk2SZU

Persbericht : Boerenorganisaties nemen deel aan de klimaatmars : « Wij zijn deel van de oplossing »

Op 10 oktober zullen verschillende boerenorganisaties en hun bondgenoten - BoerenForum, Mouvement d’Action Paysanne (MAP), Fédération Unie de Groupements d’Eleveurs et d’Agriculteurs (FUGEA), MIG (Association de producteurs de lait) en ECVC (European Coordination Via Campesina) – aanwezig zijn op de klimaatmars Back to the Climate. De organisaties willen hiermee het belang van de boerenlandbouw [2] als oplossing voor de klimaatcrisis benadrukken en vragen concrete steun van de politiek voor dit landbouwmodel.

Agro-ecologisch landbouw kan in onze voedselbehoeften voorzien terwijl het ook de opwarming van de aarde tegengaat en de biodiversiteit beschermt. « Wij bewerken het land en koelen de planeet » Dat is de boodschap waarmee de boerenorganisaties naar de betoging afzakken. Een agro-ecologische voedselsysteem zorgt voor vruchtbaardere bodems zonder chemicaliën en voor gesloten kringlopen. Er is minder uitstoot door de korte keten met verse voeding en we creëren meer en betere jobs.

Dit agro-ecologische landbouwmodel wordt in België bedreigd door het industriële landbouwmodel dat gekenmerkt wordt door schaalvergroting, intensivering en een steeds grotere afhankelijkheid van externe inputs. Volgens de officiële statistieken verdwijnen er wekelijks gemiddeld 43 landbouwbedrijven terwijl de overblijvers steeds groter worden. Door het huidige beleid gericht op vrijhandel, specialisatie en deregulering van productie wint de intensieve landbouw terrein en ontvangt ze een steeds groter deel van de overheidssteun. Het is schrijnend om te zien dat tot op vandaag familiale landbouwbedrijven in harmonie met natuur en omgeving geen overnemer vinden wegens het disrespect van overheid en agro-industrie, die enkel geloven in opschalen naar industriële niveaus. MAP, FUGEA, MIG, ECVC en Boerenforum roepen de federale en regionale overheden op om het landbouw- en milieubeleid te heroriënteren richting de boeren-, familiale en voedende landbouw. "De agro-industrie verergert de klimaatcrisis en de ecologische voetafdruk van ons voedsel. Wij eisen dat mensenrechten en natuur de overhand krijgen op winst."

Naast steun voor de boerenlandbouw eisen de boerinnen en boeren toegang tot grond. Grond wordt steeds onbetaalbaarder, waardoor het voor nieuwe landbouwers onmogelijk wordt om een bedrijf op te starten. De eerste 6 maanden van 2021 kende de sterkste prijsstijging van de afgelopen 5 jaar met een stijging van 10,3 procent. Steeds meer grond wordt ingenomen door grote nutteloze en schadelijke projecten of door private tuinen en paardenweides. Andere boerinnen en boeren zien hun bedrijven overkop gaan omdat hun gronden vervuild werden door de industrie zoals in Zwijndrecht. De boerenorganisaties eisen een sterker beleid dat landbouwgrond voor voedselproductie beschermt en het recht op grond voor boerinnen en boeren garandeert. Daarnaast moeten er bij vervuiling een schadefonds voorzien worden, georganiseerd door de overheid en betaald door de vervuiler.

info : https://boerenforum.wordpress.com/agro-ecologische-boerenlandbouw-een-oplossing-voor-het-klimaat/

Persconctact :
boerenforum : Tijs Boelens 0488/994732 boerenforum@gmail.com
Le Mouvement d’Action Paysanne : Louis Larock, co-président : 04 372 04 75 - lafermelarock@gmail.com

Met de steun van : Réseau de Soutien à l’Agriculture Paysanne (ReSAP) , Wervel,
Landbouwbrigades, Solidagro, Voedsel Anders, BioForum, Voedselteams,...

Praktisch :

=> Afspraak om 12h45 aan het kruispunt van de Boulevard Albert II en de Koolbranderstraat (rue des Charbonniers), vlakbij Brussel Noord.
Zoek naar de vlaggen met Grond voor Voedsel, Boerenforum, Landbouwbrigades, MAP, FUGEA, MIG, ...
Kan je ons niet vinden bel dan : 0494/624425

facebook : https://www.facebook.com/events/604306180724770?ref=newsfeed


Notes

[1La logique d’une petite exploitation repose sur l’autosuffisance alimentaire et énergétique et sur la vente en circuit court. La capture du carbone est essentielle, tout comme l’attention portée à ne pas en produire. Les pratiques agroécologiques des exploitations, notamment la polyculture, l’élevage, la présence d’arbres et de haies, l’autonomie fourragère, les légumineuses, les rotations, l’utilisation de charbon bio, le développement d’alternatives aux intrants chimiques, assurent une biodiversité florissante. Elles permettent également d’économiser les ressources et sont résilientes face aux changements climatiques.

[2De logica van een klein boerenbedrijf is gebaseerd op voeder- en energie-autonomie en op verkoop via de korte keten. Koolstofopvang is, net als aandacht om er geen te produceren, essentieel. De agroecologische praktijken van de boerenbedrijven, waaronder polycultuur, veeteelt, de aanwezigheid van bomen en heggen, de autonomie van voedergewassen, peulvruchten, rotaties, het gebruik van biochar, de ontwikkeling van alternatieven voor chemische inputs, zorgen voor een bloeiende biodiversiteit. Ze besparen ook hulpbronnen en zijn bestand tegen de klimaatverandering.


Rejoignez nous sur :
La ferme-école de Bierleux-Haut

Formation à l’autonomie alimentaire et médicinale au sein d’une petite ferme de polyculture-élevage

+
De paysan à paysan : P2P !

Référentiel-Métier du Promoteur de l’Agroécologie Paysanne

+
Formation - Techniques d’enrichissement des sols et de soins aux plantes

ou comment prendre soin de votre sol afin de prendre soin de vos cultures

+
APPEL À LA MANIFESTATION - VOTE THIS CAP DOWN 19/11/2021

Rejoignez-nous à la manifestation qui débutera à 11h Place du Luxembourg à Bxl

+
'Lutte pour le Climat' sur la carte